02 99 00 43 49

Du lundi au vendredi :

8h-12h et 13h30-17h30

rechercher un produit

Le panier est vide

Panier PIO

Le rôle du pont bascule dans une unité de méthanisation

La réduction de l’émission des gaz à effet de serre, et plus globalement de l’impact environnemental de nos activités (notamment agricoles et industrielles), est un sujet de taille. Pour y faire face, de plus en plus de solutions naissent depuis plusieurs années, dont la méthanisation. Explications dans ce nouvel article signé PIO.

Qu’est-ce qu’une unité de méthanisation ?

Une unité de méthanisation vise à valoriser des déchets organiques pour produire de l’énergie verte sous différentes formes. Elle exploite le processus naturel de dégradation des déchets en l’accélérant pour produire un biogaz très précieux.

Comment ça fonctionne ?

Pour récolter les fruits d’une unité de méthanisation, il faut d’abord y déposer des déchets naturels et recyclables : fumiers, herbes, paille, épluchures de légumes etc. Ces déchets sont placés dans une cuve hermétique appelée « digesteur ». À l’intérieur, ils n’ont pas d’oxygène et sont chauffés aux alentours de 40 degrés pour accélérer leur dégradation naturelle. C’est ainsi que se développement des micro-organismes. Ces bactéries vont enfin digérer la matière et produire ainsi le fameux biogaz.

À quoi sert ce gaz naturel ?

Le biogaz, peut tout d’abord être utilisé pour alimenter un moteur qui produit de l’électricité 100% renouvelable qui peut être redistribuée sur le réseau public. Ce fonctionnement crée aussi de la chaleur qui peut tout à fait être consommée à proximité dans des établissements publics par exemple (école, gymnase, piscine). Pour ces 2 processus, on parle alors de cogénération.

On peut aussi faire de l’injection, c’est-à-dire produire du biométhane, un gaz 100% naturel dont la composition est similaire au gaz de ville. Ce gaz peut ainsi être directement injecté dans les réseaux de gaz urbain.

À l’issue de la cogénération ou de l’injection, un résidu est créé : le digestat. C’est un fertilisant naturel pour les terres agricoles qui remplace aisément les engrais minéraux. La boucle est donc bouclée, avec un cercle très vertueux pour l’environnement, sans avoir recours aux énergies fossiles.


pont bascule pio blog

Pourquoi utiliser un pont bascule dans une unité de méthanisation ?

Outre les installations directement liées à l’activité de méthanisation (bâtiment de stockage, digesteur, local technique etc.), la mise en place d’un pont bascule s’avère tout à fait nécessaire. En effet, cet instrument de pesage va permettre une mesure précise et instantanée du poids des camions avant et après avoir déposé leurs déchets organiques dans l’unité de méthanisation. Relié à des indicateurs avec des logiciels entrée/sortie, le pont bascule permet de peser un camion à l’entrée et à la sortie du site de méthanisation. Cette pratique permet tout naturellement de mesurer le poids des déchets récupérés, par un simple calcul de différence, en plus d’une vérification visuelle qui permet de s’assurer de la conformité des déchets avec le processus de méthanisation qui les attend. Une fois installé le pont-bascule pourra aussi servir à peser tout type de produit agricole afin d’en optimiser la gestion.

PIO à vos côtés pour équiper votre unité de méthanisation

Expert dans le domaine du pesage depuis plus de 40 ans, notre entreprise s’appuie sur une expérience solide et des techniciens compétents. Nous accompagnons de plus en plus d’unités de méthanisation dans leurs installations avec des solutions de pont bascule qui correspondent à leurs besoins et leurs spécificités. Nos ponts bascules sont conçus pour répondre à vos exigences en matière de solidité et de fiabilité. Notre équipe technique s’occupe entièrement de l’installation sur site et vous pouvez ensuite bénéficier de nos services si vous souhaitez effectuer votre Vérification Périodique ou bénéficier d’un SAV réactif et apprécié par nos clients.